Autre

Isabelle Eberhardt / Catherine Gaillard

Récit contemporain

mercredi 21 novembre 2018

Le Vauban • Brest

« À qui cela peut-il nuire, que je préfère l’horizon onduleux et vague des dunes grises à celui du boulevard ? … » Ainsi parlait Isabelle Eberhardt, née en 1877 à Genève, morte en 1904 dans l’oasis algérienne d’Aïn Sefra. Écrivaine-voyageuse, elle a longuement parcouru le Sahara algérien d’est en ouest, dormant à la belle étoile parmi les Bédouins sans fortune, errant entre les dunes de sables qui l’attiraient depuis l’enfance, croisant caravanes sur la piste des oasis et soldats français en poste dans des coins désertiques. Pour préserver sa liberté et se fondre dans la foule, elle revêt le burnous des cavaliers arabes et prend une identité masculine, Mahmoud Saadi ; « Sous un costume correct de jeune fille européenne, je n’aurais jamais rien vu, le monde eut été fermé pour moi ! » Elle disparait tragiquement à l’âge de 27 ans. Elle commençait tout juste une vie de journaliste qui la menait jusque dans des régions encore fermées à la colonisation. Elle laisse derrière elle une œuvre dédiée à la vie dans le désert, témoignage lucide et poétique d’une idéaliste farouchement indépendante sur un peuple et un pays qu’elle aimait. C’est à la découverte de cette personnalité attachante, complexe et hors du commun que Catherine Gaillard nous convie.

Annonce La Petite Librairie