Annonce Ewen Prigent / La Boîte Graphique

Danse

LIVES

Ali Moini

mercredi 4 octobre 2017

Le Mac Orlan • Brest

Durée : 50 mn
Comment faire une épure d’un moi multiple ? Si Ali Moini était peintre,
Lives serait un repentir.
Reprenant un solo créé en 2008 à Téhéran sous le titre My Paradoxical Life,
il défait et refait. Et pour capter l’essentiel fait appel au musicien et designer
Fred Rodriguez. Formé à la musique et au chant dans son Iran natal,
avant de s’installer en Europe où il suit l’enseignement de chorégraphes
reconnus, Ali Moini est présent dans les grands festivals, au Théâtre de
Chaillot (Paris) ou à New York. Ouvrant sa pratique de la danse aux formes
sonores et visuelles, il trouve un juste écho chez l’artiste grec Fred Rodriguez,
plasticien, performeur et musicien, qui a étudié les mathématiques
et les arts visuels et joue avec maestria de la gamme des nouveaux médias.
Confortés par une belle amitié et tous deux au carrefour des arts illustré
par New Settings, ils nous entraînent pour leur première collaboration
dans les méandres du moi. Primordial dans le langage d’Ali Moini, le son
est à la une du dispositif conçu par Fred Rodriguez. Un minutieux travail
d’amplification démultiplie la voix de l’interprète, son discours et sa narration,
lui permet d’être autre à l’infini et l’encourage à explorer le dialogue
avec un moi pluriel. Comme dans tout voyage en soi-même, la destination
reste inconnue. « Si je savais d’avance où va le spectacle, je ne le ferais pas
 », dit Ali Moini.
Revenant sur ses propres traces Ali Moini reprend son solo My Paradoxical
Life, créé en 2007 à Téhéran, pour en extraire le jus d’une pièce plus
resserrée autour des thèmes de l’identité et de l’oppression. À travers une
danse délicate évoquant une multiplicité d’émotions, on assiste à la métamorphose
permanente d’un être qui se déploie dans ce kaléidoscope
sans fin qu’on appelle la vie.

Annonce En attendant - Mylinh Nguyen
Annonce La Petite Librairie