Annonce La Maison du Théâtre - A012

Musique

JACKY MOLARD quartet + JULIEN LOURAU & BOJAN Z

dimanche 15 octobre 2017

Le Vauban • Brest

Evénement Choix de la rédac

JACKY MOLARD quartet

En 10 ans de carrière avec le quartet, les rencontres musicales ont toujours été la marque de fabrique de Jacky Molard. C’est ainsi qu’il a fait évoluer sa technique instrumentale et musicale. Grâce à la complicité et la confiance qui règnent entre les musiciens, il considère son groupe comme un lieu d’expérimentation où les limites du possible peuvent être repoussées. Dans ce contexte, le violoniste invente un nouveau projet qui consiste à inviter des musiciens compositeurs à qui il demande d’écrire une œuvre que le quartet arrange, interprète avec son esthétique et sa musique. Pour présenter le nouvel album Mycelium prévu pour 2018, c’est le saxophoniste François Corneloup qui apportera son souffle expert.

Jacky MOLARD violon . Hélène LABARRIÈRE contrebasse Janick MARTIN accordéon . Yannick JORY saxophones soprano et alto . François CORNELOUP saxophones

JULIEN LOURAU & BOJAN Z

Bojan Zulfikarpasic et Julien Lourau, c’est avant tout une histoire d’amitié. Humaine certes, mais musicale aussi. Bojan et Julien ne partagent pas seulement une proximité générationnelle ; l’un comme l’autre peut se targuer d’avoir emprunté nombre de chemins de traverse. Leurs carrières sont tout un symbole du jazz européen du début du XXIe siècle qui dépasse les frontières, géographiques et musicales, et qui refuse formatage et automatisme. Avec plus de vingt ans de complicité, autant dire que ce concert est marqué du signe de l’empathie musicale. Rapidement, le piano du Yougoslave trouve dans la tempête que souffle Lourau l’écrin parfait pour développer un métissage sans ornière. Ce piano presque beuglé, physique à souhait, comme une fanfare d’ébène, comme un orchestre de cordes violentées, enlace un sax furibard, parfois funky ou parfois free, selon l’humeur. Ils se percutent, se frôlent, s’enlacent. Physique, on ne peut plus physique. Mais jamais brutal. Pas de violence gratuite, ni d’excès de notes. Juste de l’amitié pure. Et dure.

Julien LOURAU saxophones . Bojan Z piano, Fender Rhodes

Annonce La Carène - Automne 2017
Annonce Festival Nuit Blanche