Annonce Ewen Prigent / La Boîte Graphique

Danse

Carne

Bernardo Montet, Compagnie Mawguerite

samedi 17 mars 2018

Le Mac Orlan • Brest

Cette création s’appuie sur les recherches effectuées sur les peuples de la Terre de Feu, au début du XXe siècle, par le missionnaire allemand Martin Gusinde, révélation d’un “théâtre immobile.” Carne est une manifestation du tremblement jusqu’à son propre débordement. Accepter une pensée du tremblement c’est faire vaciller nos certitudes, nos doctrines, c’est laisser une place à tout l’Autre qui est en nous. Carne est à considérer dans sa dimension originelle, archaïque, sacrée. Une réappropriation de son corps, de sa chair. Il y a un besoin profond de suspendre le temps, de réactualiser notre rapport au monde pour être à nouveau contemporains des vivants, d’ouvrir grand les yeux.

BERNARDO MONTET - CIE MAWGUERITE Bretagne

Bernardo Montet grandit au Tchad et au Sénégal. Après des études de psychomotricité, il rencontre la danse et se forme à Mudra – Bruxelles. Il danse avec François Verret, Dominique Bagouet dans sa pièce Voyage Organisé. Il danse avec Catherine Diverrès, avec qui il part étudier le Butô au Japon auprès du maître Kazuo Ohno. Ensemble, ils créent leur duo Instance – 1986, qui conjugue violence radicale et retenue extrême. Après ce voyage qui bouleverse son rapport au corps dansant, avec le désir irrépressible d’une danse « moins blanche », il s’entoure d’une communauté de pensée avec laquelle il partage un même engagement dans l’expérience aiguë de soi et du monde. Il rencontre le cinéaste Téo Hernandez, la réalisatrice Claire Denis, l’écrivain et dramaturge Pierre Guyotat, avec qui il crée Issê Timossé – 1997, pièce où la danse crue révèle une révolte sauvage et violente contre toute forme de domination.

De 1995 à 2000, il co-dirige avec Catherine Diverrès le CCN de Rennes et de Bretagne puis devient artiste associé au Quartz – scène nationale de Brest. Il fonde la compagnie Mawguerite avec Tal Beit-Halachmi, Marc Veh, Taoufiq Izeddiou, Dimitri Tsiapkinis, Gilles Touyard et plus tard Pascal Le Gall. Il crée O.More – 2002, avec des musiciens gnawas, pièce charnière qui le conduit en 2003 à la direction du CCN de Tours. Chaque chorégraphie surgit de la précédente et les corps, dans leur dimension poétique et politique, rejouent le monde qui nous entoure à travers ses motifs : le colonialisme, la mémoire, l’identité, la conscience des corps, la résistance. En 2012, il reprend la direction artistique de la Compagnie Mawguerite qu’il implante à Morlaix et devient artiste associé au projet SE/cW – plateforme associant le cinéma La Salamandre, la compagnie de théâtre l’Entresort (Madeleine Louarn) et l’association de musiques électroniques Wart. Auteur d’une trentaine d’œuvres chorégraphiques, il accompagne aujourd’hui à partir du territoire breton, des aventures artistiques en France et à l’international. Il crée Carne en juillet 2017 au Festival Montpellier Danse. La version longue sera créée au festival DañsFabrik 2018.

Annonce On n'est pas bien là ?