Danse

The Gyre

Tumbleweed

mardi 3 mars > mercredi 4 mars 2020

Le Quartz • Brest

INFORMATIONS
Au vu du contexte sanitaire actuel, l’ajout d’événements est suspendu en attendant les jours meilleurs.
Pour patienter, n’hésitez pas à consulter les articles de la Gazette de Brest Culture.

AVEC DANSE À TOUS LES ÉTAGES

Premier opus d’Angela Rabaglio et de Micaël Florentz, deux jeunes chorégraphes et interprètes, The Gyre mène les spectateurs à la lisière de l’hypnose au rythme d’une danse répétitive issue d’une action fondamentale : marcher. D’une simplicité et d’une sensualité rayonnantes. Gravitant autour d’un même centre, la marche s’accélère en tournoyant, dévoilant la mécanique d’une relation à deux. Le mouvement constant se meut en une partition captivante, rigoureuse et fragile. Chaque posture paraît découler naturellement de la précédente et déterminer la suivante, comme dans la vie. Des formes fugaces émergent le long de cette trajectoire en orbite, révélées et soulignées par la création subtile de l’univers musical et lumineux. Peu à peu s’estompe la limite entre les deux corps, jusqu’à disparaître tout à fait. Les mains touchent les épaules, le visage de l’autre. Ils se fondent délicatement en un seul corps, sans plus d’altérité.

TUMBLEWEED

Tumbleweed est une compagnie de danse basée entre Bruxelles et Zurich, fondée en 2017 par Angela Rabaglio, chorégraphe et danseuse suisse et Micaël Florentz, chorégraphe, danseur et musicien français. Initiée en 2014, leur collaboration est avant tout le fruit de la rencontre de deux parcours artistiques très différents. À travers un dialogue constant, inspiré par leurs voyages, la science, la nature et la philosophie, par une curiosité physique, technique et artistique permanente, ils ont composé leur propre compréhension du mouvement, du corps et de son langage.

Angela Rabaglio
Angela Rabaglio suit une éducation en danse à l’Amsterdam Hoogeschool voor de Kunsten. Elle compose, à sa sortie, sa première pièce solo (Wind-up birds and polaroids) avec laquelle elle performe dans plusieurs festivals en Europe. Grâce à de nombreux apprentissages en danse ainsi que d’autres influences (arts martiaux, escalade, dabke, yoga…) elle développe sa propre pratique physique. Fascinée par le détail, la précision dans chaque geste, la désarticulation, les transferts de poids, la bestialité et l’imprévisible, elle cherche à combiner les traditions nouvelles et anciennes.

Micaël Florentz
Micaël Florentz se consacre d’abord à la composition musicale. Il est amené à la danse en 2014 par la chorégraphe et danseuse Angela Rabaglio. Dès lors, il se plonge dans une intense recherche physique et développe sa technique en autonomie mais également grâce à des workshops.