Bon plan

Musique

Astropolis L’hiver : Vinyl Market

vendredi 23 février > samedi 24 février 2018

Passerelle Centre d’art contemporain • Brest

Epicentre du festival en hiver, le centre d’art contemporain Passerelle invite à la rencontre et à la découverte dans son cadre lumineux et chaleureux pendant deux jours. Plusieurs disquaires déploieront leurs collections sous cette grande verrière aux lumières zénithales pour le Vinyl Market, mis en musique par les derniers coups de coeur et découvertes du disquaire brestois Bad Seeds.

Les disquaires

Wolvie Records / Finistère, Funny Wax / Nantes, Le Bar @ Disques / Nantes, Gomina / Brest, Iroko Records / Lannénaou

Bad Seeds curators

OHM SAW

Quimper – Drone electronic
Plasticien sonore féru de DIY, Ohm Saw agence des nappes de sons lents et lo-fi. Il s’adonne avec passion et patience à modifier des objets initialement sonores ou non pour ensuite composer avec ces derniers. Jouets modifiés, bandes magnétiques bouclées et échantillons sonores sont minutieusement orchestrés pour former un paysage sonore minimal et répétitif. Des variations infimes du drone à la violence du noise digéré, c’est résolument une musique improvisée, parfois bruitiste, souvent expérimentale que Ohm Saw vous propose. Ses compositions sont éditées sur des labels tels que Audio.Visuals.Atmosphere (Anvers), III Arms (Barcelone) ou encore plus récemment Ritual Process (Rennes).

https://soundcloud.com/ohm_saw

GUILHEM ALL

Brest – Drone / Improvisation
Aveyronné exilé et néo brestois, Guilhem All s’est construit un univers musical forgé de ses expériences en milieu sous-terrain au sein des scènes free, punk et impro, en solo ou bien accompagné. Sa musique oscillant entre indus approximative et électroacoustique négligée se tisse tout au long de voyages improvisés dont on ne connaît que le point de départ : une installation bricolée de 3 électrophones oranges et jaune, en plastique « car ça sonne mieux ». Mêlant des disques de bruitage et de textures surprenantes, ses performances nous invitent à une immersion intimiste, où se croisent nappes, boucles et crissements, dans une envie de partager l’abstrait et l’imaginaire.
https://guilhemall.bandcamp.com

BRUNOBOT

Lille - Pop synthétique
Résultat d’une expérience ratée, Brunobot - prototype de robot neuronal destiné à
étudier la possibilité de sentiments synthétiques, se retrouve lâchement abandonné par ses créateurs dans une Zone Industrielle périphérique. Mémoire partiellement effacée, le voilà mystérieusement guidé vers un Happy Cash, et ce vinyl d’Etienne Daho qui traîne au fond du bac. Se découvrant une passion pour la chanson française synthétique, Brunobot décide de façon cathartique de mettre en chanson les réminiscences d’expériences qui lui ont été infligées au nom de la Science.

Annonce La Petite Librairie