Musique

Stranded Horse Solo

mercredi 12 décembre 2018

La Carène • Brest

Folk métisse

Année après année, le mélodiste Yann Tambour alias Stranded Horse creuse le sillon d’une pop folk métisse, tout en touches délicates. Rompu aux subtilités de la kora africaine, il signe un répertoire de musique voyageuse qui épouse les contours de ses chansons poétiques. Il viendra en solo partager son petit bout d’Afrique pour un apéro sans frontière.

Fin 2012, Stranded Horse (alias Yann Tambour) dévoilait deux titres sous la forme d’un 45 tours, fruit d’une récente résidence de création à l’Institut Français de Dakar. Sur une singulière version du classique de Joy Division ‘Transmission’, le musicien effectuait le grand écart : réchauffer les courants d’air froids de Manchester sous le soleil du Sénégal, conduire le morceau à travers la grâce de divers instruments à cordes d’Afrique occidentale. L’orchestration souligne alors une volonté d’instaurer un dialogue collectif : kora (Yann Tambour, Boubacar Cisssokho), Riti – violon peul - (Poulo K.), et balafon (Bakoutoubo Dambakhate).
Cette première résidence dakaroise (une seconde interviendra à l’été 2013) est rapidement prolongée par une collaboration scénique : Yann Tambour invite un jeune prodige sénégalais, le joueur de kora Boubacar Cissokho à effectuer en sa compagnie ses premiers pas sur les scènes européennes. Une représentation unique dans la grande salle du Théâtre National de Toulouse en décembre 2012 offre également l’occasion rêvée d’expérimenter une nouvelle formule, d’étoffer les arrangements, et d’explorer ainsi de nouveaux horizons : Yann Tambour est alors accompagné par Boubacar Cissokho, Carla Pallone et Christelle Lassort au violon et Gaspar Claus au violoncelle. C’est d’ailleurs à l’issue de ce concert événement que ces trois derniers formeront le trio Vacarme.
Album aux arrangements contrastés et aux mariages inattendus, « Luxe » se nourrit de ces collaborations et de ces voyages : sessions dakaroises, parisiennes et nantaises avec le trio Vacarme, B. Cissokho, Eloïse Decazes (Arlt), Sarah Murcia, ou encore Amaury Ranger (François And The Atlas Mountains) et Papis Morin Mbaye. Album nomade, ce nouvel opus puise également ses sources dans les différentes tournées effectuées au cours de ces dernières années (Europe de l’Ouest et Centrale, Russie, Japon, Chine, Etats-Unis ou Afrique du Nord), et dans les disques glanés au fil de celles-ci. Album métissé enfin qui marie subtilement folk anglo-saxon, horizons mandingues et chanson française.

Annonce La Petite Librairie