Danse

Penzüm - Josef Nadj & Joëlle Léandre

Festival Désordre

vendredi 26 janvier 2018

Le Mac Orlan • Brest

Sur scène, deux tables et un tableau de papier blanc sur lequel dessiner. Une contrebassiste, un masque africain posé sur la figure, fait face à un personnage dont le masque en aluminium représente le visage d’une femme, hommage au poète hongrois Jozsef Attila (1905-1937), Penzüm réunit le danseur-chorégraphe Josef Nadj et la contrebassiste Joëlle Léandre.

La performance raconte l’amour (non partagé) que le poète, schizophrène, éprouvait pour sa psychothérapeute Flora Kozmut, à travers les lettres qu’elle l’obligeait à écrire dans le cadre de sa thérapie. Désespéré, il finira par se suicider.

Petite forme scénique, Penzüm mêle finement danse et musique et invite un troisième partenaire : le dessin au charbon. Parés de masques et de costumes se jouant des identités sexuelles des interprètes, les corps deviennent matière dansante et picturale.

L’improvisation libre trouve ici sa pleine expression ; avec ce qu’elle suppose d’unique et d’instantané, d’imprévisible et d’irréparable.
Avec aussi ce qu’elle requiert d’écoute et de disponibilité, d’ouverture à l’autre.

Conception et interprétation : Josef Nadj et Joëlle Léandre
Chorégraphie, danse : Josef Nadj
Contrebasse : Joëlle Léandre
Lumières : Sylvain Blocquaux
Décor : Julien Fleureau
Masques : Jacqueline Bosson
Costume : Aleksandra Pesic

Annonce La Petite Librairie