Musique

Astropolis #25 : Wild Palace

Arnaud Rebotini + Kap Bambino + Max Cooper Live

vendredi 5 juillet 2019

Manoir de Keroual • Brest

Evénement Choix de la rédac

Prélude électro

25 ans d’aventures bariolées et de danse passionnée, ça se fête ! Pour marquer cette édition spéciale, la nébuleuse Astropolis et sa fidèle alliée La Carène s’associent pour une soirée au format concert le vendredi dans le fief du festival, au manoir de Keroual ! Lives-shows immersifs et fiévreux électriseront l’Astrofloor, avec la performance colorée et percutante de l’iconique et charismatique figure électronique Arnaud Rebotini, qui jouera la bande-originale de 120 Battements par minute accompagné du Don Van Club, un ensemble orchestral de 7 musicien.ne.s et des images du film en arrière-plan. Un retour dans la house des années 90 et un show engagé qui s’appréciera avant le coucher du soleil. À ses côtés, l’usine à rêves moléculaire de Max Cooper, pour une performance audiovisuelle immersive et onirique entre ambient introspective, electronica inventive et IDM puissante. Six ans après son passage sur l’Astrofloor, le maelstrom sonique Kap Bambino signe un fracassant retour aux affaires avec un 3ème album et revient semer sa rage sur ce site qui les a vu grandir… Entre musiques électroniques pures et dévotion festive, cette soirée mettra les festivalier.e.s d’aplomb pour attaquer ce grand week-end !

ARNAUD REBOTINI & DON VAN CLUB jouent 120 Battements par minute

Paris / house analogique & acoustique
Chef de file du mouvement electro-clash à la fin des années 1990 avec son groupe Black Strobe et son label éponyme, Arnaud Rebotini est devenu un monument incontournable du paysage électronique français, au fil de ses expérimentations analogiques rétro-futuristes entre electro, techno et bande-sons cinématographiques, un registre qu’il manie à la perfection.
Après avoir sublimé le long-métrage Eastern Boys, c’est avec le film-évènement 120 battements par minute qu’Arnaud Rebotini habille magistralement le grand écran, avec un message fort et manifeste. Un seul mot d’ordre, danser, pour vivre, pour lutter. Aujourd’hui, le grand monsieur aux cheveux gominés et au charisme singulier désormais Césarisé revisite cette B.O culte sur scène, entouré du Don Van Club, un ensemble orchestral de 7 musicien.ne.s, de la clarinette à la harpe au marimba. Une ré-interpretation virtuose qui accompagne le parterre de synthétiseurs du maestro Rebotini pour orchestrer un live-show coloré, percutant et engagé, une virée moderne et vivante dans la house pure des années 1990, déroulée sur un tapis rouge .

KAP BAMBINO

Bordeaux / electro-punk
Atypique, la musique de Kap Bambino le sera à jamais. Leur cinquième album Dust, Fierce, Forever signe de son sang le contrat d’un fracassant retour aux affaires, harponnant au passage nos âmes éplorées… Kap Bambino reste ténébreux, mais déborde toujours de cette éclatante énergie vitale si singulière, avec 13 titres courts et solennels, qui expriment à merveille la force du duo formé par Caroline et Orion depuis 2001. Ce cinquième album est un irrésistible maelstrom sonique ou tournent en accéléré les éléments les plus disparates. Des évocations plus que des citations, riches en images et en sensations. La délicieuse saveur d’un baiser inconnu, passionné et électrique. La perception d’un Orient mystérieux, ou encore une grande colonne de gamelans, rythmant avec majesté une procession funéraire à Bali. Kap Bambino a un don précieux, celui de nous propulser, instantanément, de la poussière grise vers une aveuglante lumière blanche. Six ans après leur dernier passage sur nos terres, le duo revient harponner l’Astrofloor !

https://youtu.be/mbc9uj-Ml8w

MAX COOPER AV live

Belfast / electronica-IDM
Max Cooper s’est taillé une place unique en fusionnant musique électronique, arts visuels et sciences au moyen d’installations et d’expériences audiovisuelles et sonores immersives. Son label, Mesh, incarne ses passions, libérant une musique à la douceur organique et à la précision scientifique, pleine d’audace artistique et de pureté. Docteur en génétique et bioinformatique, Max Cooper cristallise un son complexe et mélodique au gré d’un répertoire de sorties prolifique. Entre electronica inventive, ambient introspective et IDM puissante, son alchimie captivante se déploie sur scène en performances sensorielles aux sonorités spatialisées. Il dessine à chaque fois une expérience unique grâce à un univers visuel personnel et envoûtant qu’il orchestre lui-même, en harmonie avec sa musique. Des chefs d’oeuvre construits où l’image répond au son dans une immersion totale.
En 2018, le producteur anglais revient avec un troisième long-format, One Hundred Billion Sparks, dans lequel il interroge les notions d’identité tout en décrivant les mécanismes complexes qui nous rendent tous si merveilleusement uniques. Un artiste et technicien hors pair qui illuminera notre Astrofloor à la tombée de la nuit.