Musique

Thylacine

vendredi 11 octobre 2019

La Carène • Brest

Evénement Choix de la rédac

Electronica nomade

Qu’importe si le thylacine, sorte de mammifère au pelage tigré, vient de Tasmanie, c’est en Argentine que le jeune prodige de la scène électro française a décidé d’enregistrer son deuxième album. Après le magique Transsiberrian, composé en 2015 à bord du célèbre train Moscou-Vladivostock, accueilli à La Carène en mai 2017, Thylacine s’est dirigé vers l’Amérique du Sud pour un voyage en solitaire le long de la Cordillère des Andes. A bord de sa caravane Airstream magnifiquement transformée en studio d’enregistrement, il s’est immergé dans des paysages désertiques et lunaires, au milieu de canyons multicolores, de dunes de sable, de forêts de cactus géants, de sommets enneigés... Après dix étapes au coeur de nulle part, il revient avec un album qui conjugue à merveille les mélodies aériennes de Moderat, la touche solaire d’un Nicola Cruz, et la puissance techno d’un Paul Kalkbrenner. Une electronica parfois gorgée de saxophone, teintée de charango, instrument local, ou de mélodies inspirées de chants traditionnels.
Roads vol.1, premier épisode d’une collection que Thylacine compte bien enrichir au gré de ses voyages, est un voyage aussi bien musical que spirituel, accompagné en live par des projections oniriques, qui va emmener loin le public de la Grande Carène...