Sélection NoBorder #7

mardi 28 novembre 2017

Depuis 2011, le festival NoBorder, organisé par Le Quartz, Bretagne(S) World Sounds, Drom, La Carène, Penn ar Jazz et Le Conservatoire de Brest métropole fait du Finistère nord le centre des musiques populaires du monde. Cette année encore, toutes les cultures se rejoignent le temps d’une semaine en décembre riche en rendez-vous.

Petite sélection, forcément subjective, pour s’y retrouver.

Delgrès, Guadeloupe/Louisiane

Vendredi 8 décembre 2017, 22h • Le Vauban • Brest
Delgres c’est un voyage entre la Guadeloupe et la Louisiane, des rythmes antillais mêlés au blues. Le groupe nous offre une musique intense, inspirante, sublimée par des paroles engagées. Un son de poussière, de lutte et d’espoir.

Un nom inspiré du célèbre Louis Delgrès qui lutta corps et âme contre l’esclavage des guadeloupéens par les troupes métropolitaines. De la Guadeloupe aux Amériques, flotte encore le parfum d’un blues murmuré le soir à la veillée. Celui des héros oubliés ou connus du coeur seul. Père, mère, soeur, oncle ou ami dont personne ne parlera jamais dans les livres mais qui ont tout donné, en silence. Delgres c’est aussi cette mémoire retrouvée de chants et de danses mélangés aux larmes des autres marginaux, perdus depuis longtemps à la Nouvelle-Orléans. Quand le blues devient rock ! (Source)
- Détails...

Lula Pena, Portugal

jeudi 7 décembre, 18h30 • Le Quartz • Brest
Il y a quelque chose de Frida Kahlo dans le visage de cette femme aux cheveux courts qui affronte le public avec pour seules armes sa guitare et sa voix. L’une et l’autre sont singulières : son accompagnement sobre, quasi abstrait, souligne l’étrangeté de sa tessiture de contralto. Lula Pena, pour le petit cercle de ses admirateurs, est un mirage, une artiste qu’on ne voit presque jamais, qui n’a publié que deux disques depuis ses débuts, en 1998. (Source)
- Détails...

Etenesh Wassie / Mathieu Sourisseau / Julie Läderach, Ethiopie

vendredi 8 décembre 2017, 18h30 • Le Quartz • Brest
Depuis leur rencontre en 2007 avec Le Tigre des Platanes, Mathieu Sourisseau et Etenesh Wassié nourrissent une grande complicité artistique. Leur tour de chant puise sa source dans le répertoire traditionnel éthiopien, revisité par des mélodies et des modes de jeu qui brouillent les pistes. La voix d’Etenesh, sauvage et secrète, nous emporte. Le jeu de basse Mathieu, traversé par Mingus, Tom Waits, Sonic Youth, les rives du fleuve Niger, nous emporte. Un voyage poignant où l’émotion transperce. « Sur le fil de la basse fiévreuse, la voix funambule de cette diva éthiopienne chaloupe, divague, s’envole, percute et nous envoûte. L’enchantement est sauvage, presque vénéneux. Cette majesté éraillée, où la jouissance du chant profond de l’Ethiopie n’est jamais loin de la souffrance, nous emporte dans un ailleurs qui entête à jamais.  » (Source)
- Détails...

Fawaz Baker, Syrie

lundi 4 & mardi 5 décembre 2017 • Ile de Batz
mercredi 6 décembre 2017, 12h30 • La Carène • Brest

Fawaz Baker, architecte et musicien syrien, a dirigé le Conservatoire d’Alep jusqu’à sa destruction en 2011 sous les bombes de la guerre. Musicien dès l’enfance, architecte de formation, il consacre sa vie à jouer et enseigner la musique, entre l’Orient et l’Occident. Il passe une partie de son temps dans les camps de réfugiés syriens au Liban et en Jordanie, auprès d’enfants auxquels il transmet sa passion, un peu à l’écart de la guerre : il a créé là trois écoles de musique. (source)
- Détails...

Balla et Sidiki Diabaté, Mali

jeudi 7 décembre 2017, 20h • Le Quartz • Brest
Chez les Diabaté, on est griot de père en fils depuis soixante-douze générations. Toumani (le père) multiplie depuis plus de 20 ans les collaborations les plus audacieuses, d’Ali Farka Touré (deux Grammy Awards) à Björk en passant par Damon Albarn, Taj Mahal, Dee Dee Bridgewater ou encore Peter Gabriel, ce qui lui vaut une reconnaissance internationale.
Sidiki (le fils) a mis la kora, la prestigieuse luth-harpe à 21 cordes, à l’heure de l’électronique et forme avec le rappeur Iba One un duo explosif qui remplit des stades de 20 000 places au Mali.
Père et fils revisitent à quatre mains l’ancestral répertoire mandingue dans un dialogue en forme de ballet sonore qui fourmille de duels éblouissants. C’est « le passé qui rencontre le présent pour l’avenir », comme le dit joliment Toumani Diabaté.
- Détails...

’NDiaz, Bretagne

S’ils ont fait leurs classes dans les festoù-noz, ces quatre complices chevronnés n’ont jamais cessé de labourer les vastes espaces du Tout-Monde. Dans cette transe nomade à danser, on baigne dans l’Orient parfumé, on épouse le forrò brésilien ou les subtilités rythmiques indiennes, on croise un taragot roumain. Rien de tel qu’un grand dépaysement pour s’ancrer davantage ici !
- Détails...

Duo du Bas, Bretagne

samedi 9 décembre 2017, 22h • Le Vauban • Brest
Ces deux baroudeuses collectent de longue date des chants de femmes qui vivent à Douarnenez et qui viennent des quatre coins du monde. Chili, l’Ukraine, l’Irlande, le Maroc, l’Italie, Madagascar... Une riche matière que ces polyglottes espiègles s’amusent à détourner et à tordre dans tous les sens.
- Détails...

Télécharger la grille des horaires (pdf)
Annonce La Petite Librairie