Musique

Moltaka

Informations

Suite aux mesures d’urgences, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de l’organisation de l’événement pour savoir s’il est maintenu ou non.

En attendant le retour à la normale, Brest Culture se mobilise pour vous proposer une série de contenus et faire passer le printemps : #RestonsChezNous et aérons nos esprits

jeudi 30 avril 2020

Le Roudour • Saint-Martin-des-Champs

"Transe musicale"

Nouveau projet du violoniste Gab Faure avec le grand maître gnawa Abdenbi Elmeknassi, Moltaka n’est pas une énième rencontre musicale entre le Maghreb et la Bretagne, mais une réponse au désir de jouer ensemble, basée sur deux personnalités. Abdendi Efakir, alias Maalem* Abdendi Elmeknassi est un pionnier dans l’enseignement de l’art des Gnawa au Maroc. Chercheurs et musiciens viennent régulièrement chez lui à Meknès, pour découvrir cette culture, traditionnellement dédiée aux rituels de guérison à travers le chant et le rythme. Gab Faure, lui, est un joyeux touche-à-tout. Le compagnon d’une époque où les musiques de jazz, fest-noz, bluegrass et folk se jouent sans barrière ni distinction d’appartenance. Un jour, Gab Faure suit l’enseignement d’Abdendi et c’est le début de l’histoire : un hôte devient l’invité, le passeur le passant, et vice-versa. Un dialogue commence entre deux altérités et cette rencontre devient une évidence musicale.
* Au Magreb, titre honorifique donné aux personnes jugées dignes d’instruire ou de transmettre un savoir-faire.