Musique

Lucky Peterson

Informations

Suite aux mesures d’urgences, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de l’organisation de l’événement pour savoir s’il est maintenu ou non.

En attendant le retour à la normale,
retrouvez nos contenus éditoriaux et ceux de nos partenaires dans la Gazette

mercredi 13 mars 2019

La Carène • Brest

Blues originel

Pour célèbrer ses 50 ans de carrière, le bluesman de légende Lucky Peterson commence une nouvelle tournée « The blues is back » début 2019, accompagné par son groupe « The Organization » et par la chanteuse Tamara Tramell. Attention légende !

Né à Buffalo en 1964, ses premiers souvenirs musicaux remontent à son plus jeune âge, puisque son père, James Peterson, possédait le Governor’s Inn, un club de blues et de jazz réputé qui drainait tous les grands bluesmen de l’époque (Muddy Waters, Buddy Guy, Junior Wells ou KokoTaylor).
Il se produit à l’orgue dès l’âge de cinq ans, devient une star des shows télévisuels du pays et enregistre son premier album. Le jeune musicien va prendre des cours d’orgue par Jimmy Smith et Bill Doggett, la guitare viendra plus tard. En 1981, alors qu’il a dix-sept ans, Lucky Peterson est engagé par Little Milton, chanteur et guitariste phare du label Stax, et se retrouve derrière les claviers de son groupe Mighty All Stars. Lucky Peterson jouera avec des artistes comme Mavis Staple ou Bootsy Collins. Soul, gospel, rhythm’n’blues, rock’n’roll, funk : c’est tout ce mélange d’influences qui contribue à forger le style unique de Lucky Peterson, façonné par
tout un patrimoine de blues et de black music.
Il commencera à enregistrer ses propres albums au début des années 90 sur de prestigieux labels et passera des années à tourner de manière intense à travers le monde avec son groupe « The Organization ».
En mars 2018, Lucky Peterson a reçu l’Award du meilleur artiste de blues par la radio JAZZ FM au Royaume Uni.