Musique

Lou Doillon + Olor

Informations

Suite aux mesures d’urgences, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de l’organisation de l’événement pour savoir s’il est maintenu ou non.

En attendant le retour à la normale,
retrouvez nos contenus éditoriaux et ceux de nos partenaires dans la Gazette

jeudi 30 avril 2020

La Carène • Brest

Rock électro

Après l’inaugural Places en 2012, confié aux soins d’Etienne Daho, puis Lay Low trois ans plus tard avec le Canadien Taylor Kirk (Timber Timbre), voici donc Soliloquy, troisième album d’une auteure/compositrice qui n’aime rien tant que bousculer ses habitudes et fuir le confort. Pour la 3e fois, elle viendra à La Carène pour envoûter les Brestois, dans l’intimité d’un Club... préalablement enchantés par la douce folk électro d’Olor.

Soliloquy fait souffler le chaud et le froid sur celles et ceux qui attendaient un son folk, de la guitare et de la douceur ! L’auteure-compositrice s’est saisie de ses textes et mélodies écrites sur les routes et est allée solliciter deux producteurs aux antipodes l’un de l’autre, Benjamin Lebeau de The Shoes, et Dan Lévy de The Do. L’un a joyeusement fait exploser les compositions de Lou avec l’intensité et la folie qui le caractérise, tandis que l’autre les a nimbé de sons atmosphériques et planants... Elle a également invité Cat Power sur un duo, qui vient compléter les multiples facettes de cet album.

OLOR

La musique d’Olor dégage un univers poétique, où le duo nous emporte en douceur vers une succession de paysages, de tableaux musicaux.
Inspirés par les contes, l’illustration ou la peinture, les récits de vie ou instants capturés que dépeignent les chansons, invitent à l’introspection et à déployer l’imaginaire. L’acoustique se mêle à l’électronique où la voix claire d’Agathe est portée tour à tour par la guitare, le son des claviers et des machines de Simon.