Expo

IFFIC

Informations

Suite aux mesures d’urgences, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de l’organisation de l’événement pour savoir s’il est maintenu ou non.

En attendant le retour à la normale,
retrouvez nos contenus éditoriaux et ceux de nos partenaires dans la Gazette

vendredi 2 mars > vendredi 30 mars 2018

L’Alizé • Guipavas

Les chantiers navals et les cimetières marins ont été ses premières sources d’inspiration. Tout d’abord, Iffic fait revivre par la mine de plomb les carcasses de bateaux abandonnés. Puis, il complète son travail par des œuvres aux pastels secs et fait intervenir l’élément humain au premier plan sur des supports de fortune : bois flotté, douelles de barriques, etc. Depuis 2005, il s’attache à la gravure à la pointe sèche qu’il travaille et expose dans son atelier à Camaret.