Autre

Festival Les mains en l’air 2018

dimanche 9 septembre 2018

Guilers

Evénement Choix de la rédac

Festival Les mains en l’air 2018

PETITE FÊTE MARIONNETTIQUE

16h00-17h30 Petite « fête des sorcières »

A partir de 4 ans - L’Agora – Gratuit

Goûter offert, concert avec Plume Fidèle Band, ateliers de fabrication de
marionnettes, jeux de sorcières avec la P’tite fabrique. Gratuit dans la limite des
places disponibles. Les enfants sont sous la responsabilité des parents.

Pendant la marionnettique, au sein des cabanes et des grottes des sorcières, Awen invite les enfants à entrer dans un monde merveilleux peuplé de korrigans et bercé de danses et de mélodies traditionnelles. Contes bilingues (breton français)
Premier prix du Kan ar Bobl 2016, Awenn propose des spectacles de conte musical en langue bretonne, pour grands et petits, au sein de l’Arbre à pommes.
Awenn aime danser, partager ses contes, ses chansons et quelques notes de vibraphone avec l’auditoire lors de rencontres conviviales, comme les Festoù-noz, les veillées, spectacles ou ateliers.

14h-16h LES PETITES FORMES

Formes courtes « Tuer le monstre »

À partir de 6 ans - L’Agora

Tarif 4 euros pour les 4 formes.
Attention, places limitées Carte Blanche à 4 artistes : Juan Perez Escala, Antonin Lebrun, Gildwen Peronno et Sabine Mittelhammer. Assistez à 4 formes « marionnettiques » avec pour thème « Tuer le monstre » sous 4 approches différentes : marionnettes à fils, à gaines, sur Table et en théâtre d’objet. Ces quatre artistes aux univers graphiques forts ont plusieurs influences : Françaises ; Argentine (Compagnie Singe Diesel) et Allemande (Compagnie Handmaids)

Gildwen Peronno – Cie le roi zizo

Marionnettiste, co-directeur de la compagnie du Roi Zizo
Un jour, sur un mal entendu, il se retrouve sur les planches d’un théâtre. Intrigué, il s’initie à la marionnette, au théâtre d’objets et d’ombres en suivant des stages auprès de différentes compagnies comme : Cie Médiane, Tohu-Bohu Théâtre, Cie Jean-Pierre Lescot, Cie Che Panses Vertes (2009)... Depuis, il joue et met en scène différents spectacles de la Cie le roi zizo

Antonin Lebrun – Cie les yeux creux

Marionnettiste, directeur de la compagnie les yeux creux.
Né à Brest, Antonin s’y est formé au jeu de comédien au Conservatoire National d’Art Dramatique. Il se consacre parallèlement à un travail d’illustrateur de bandes dessinées. Il synthétisera ces disciplines en intégrant, en 2005, L’ESNAM à Charleville-Mézières. En mars 2010, Antonin fonde La Compagnie Les Yeux Creux avec laquelle il créé notamment « La Maison Des Morts » de Philippe Minyana

Sabine Mittelhammer- Compagnie Handmaids

Marionnettiste, co-directrice de la compagnie Handmaids
Née en 1983 à Augsbourg (Allemagne) elle intègre l’école supérieure d’art dramatique "Ernst Busch" en 2007 et a été membre permanent du théâtre de marionnettes "Augsburger Puppenkiste" à Ausbourg. Elle a reçue le prix Ikarus 2014 pour sa création "le brigand briquambroque" (prix donné aux excellentes productions théâtrales pour enfants et jeunes). En 2011 elle gagne le prix du Tallin"Treff"-Festival (Estonie). Elle fonde sa compagnie "Handmaids" en Allemagne en 2010 et a déjà crée 6 spectacles.

Juan Perez Escala – Compagnie Singe Diesel

Marionnettiste, directeur de la compagnie Singe Diesel
La spécificité de Juan est sa capacité à créer un univers graphique fort. Sa formation au lycée des Beaux Arts en Argentine et ses différentes expériences en tant que sculpteur et dessinateur lui ont permis d’acquérir un savoir-faire de fabrication de marionnette et de dramaturgie par l’image. Il intègre le milieu artistique breton par la rencontre avec les marionnettistes de la Cie Tro-Héol.Il apprend le processus de création des films, dessine et crée des figurines. Il collabore par exemple à des séries d’animation sur Canal + et sur France 2.

16h-17h00 BRIGITTE

Marionnette à gaine traditionnelle brestoise
Cie les yeux creux (Brest) Parvis de l’Agora. Gratuit

Brigitte peut paraître timbrée au premier abord mais il s’avère que son franc parler et ces coups de balais sont ses meilleurs atouts fasse à la faucheuse qui, en pleine mélancolie, se met à tout rafler sur son passage.
« Brigitte est au départ une figure de Brest, ma ville natale. (En Bretagne) Elle était tout ce qu’il y avait de plus représentatif de l’esprit brestois : fêtarde, joyeuse, généreuse, imprévisible, insolente, avec un grain de folie (mais ça, il ne valais mieux pas le lui dire, sinon « gare à ta gueule » qu’elle aurait répondu crûment).
Décédée en 2005, elle m’a laissé une image qui m’est revenu une année plus tard, lorsque j’ai appris les bases de la marionnette à gaine napolitaine avec mon maître Bruno Léone. Le but était de trouver son propre Polichinelle... et bien pour moi c’est Brigitte. Un spectacle sur la rencontre absurde de Brigitte et de la mort dans le but de colporter une certaine joie de vivre typique de là d’où je viens ». Antonin Lebrun.

17h30-18h30 LA PETITE SORCIÈRE

Cie Handmaids (Allemagne/Guilers)
Salle Marionnettique – Agora

À partir de 4 ans – L’agora – Tarif 4 euros pour les enfants Gratuit dans la place la limite des places disponibles pour les adultes
Attention places limitées

La petite sorcière a des ennuis ! Car avec ses 127 ans elle est encore trop jeune pour participer au bal de la nuit de Walpurgis (Sabbat des sorcières). Elle n ́a le droit d ́y participer l ́année prochaine que si, jusque-là, elle a appris à être une bonne sorcière. Alors maintenant il faut s ́entraîner ! Et le plus important : ne plus faire de bêtises mais seulement du bien ! Une grande tâche passionnante pour la petite sorcière. Va-t-elle réussir cette épreuve difficile ?

19h Trois

Compagnie une de plus
Parking de l’Agora

En scène, deux marionnettes interprétées par des comédiens et dont les costumes ne laissent paraître aucune parcelle de peau humaine. Il y a d’abord la petite marionnette, celle qui naît sous nos yeux.
Premiers gestes désordonnés, difficulté à se tenir en position verticale, le nouveau-né découvre les dures lois de l’apesanteur. Entre en scène la deuxième marionnette humaine, perchée sur de hautes échasses et vêtue d’une cuirasse rappelant étrangement les petits personnages de bois articulés rendus célèbres par une marque de produit dépoussiérant...

À la manière d’un marionnettiste, le géant va prendre le petit sous son aile et le guider dans ses premiers pas, lui trouvant même un camarade de jeu choisi dans le public.
Mais très vite, l’enfant va vouloir voler de ses propres ailes, s’arracher aux fils d’un père trop protecteur. C’est en détruisant ce dernier que l’enfant accédera à sa propre existence...

20h ARTIK

Cie Tro-Héol (Quéméneven)
À partir de 8 ans. L’Agora. Tarif 8/5€

1912, mer de Barents, au nord de la Sibérie en direction de Vladivostok. Le « Santa Anna », prisonnier des glaces dérive dangereusement depuis de longs mois. Guetté par la famine et le scorbut, L’équipage -mené par l’officier Valerian Ivanovitch -quitte le navire pour entreprendre une marche vers le sud sur la banquise à la recherche d’une terre, de nourriture et peut-être d’autres êtres humains.
Portée par une scénographie audacieuse et mouvante (au centre de laquelle un miroir géant) ainsi que par un environnement sonore insolite, Artik propose au spectacteur d’éprouver le vertige du grand nord et de toucher du doigt la limite de tout être humain poussé dans une situation extrême.
« Artik ne prétend pas faire le récit complet de cette histoire vraie, mais d’en rendre la force dramatique exceptionnelle ». C’est tout le travail sur le rythme avec des temps forts mais aussi des respirations, de la poésie, de l’humour parfois ».
Au delà de l’aventure, Artik est d’abord un voyage aux extrémités de l’humain, dans l’espace reculé de l’homme où seuls le courage, la solidarité, la persévérance permettent la survie...

« Vivre, vivre malgré tout. Porter en soi, profondément ancrée, parfois à son insu, cette force vitale qui aujourd’hui encore peut nous aider à rester debout face à la barbarie et continuer d’avancer. ».

Annonce La Petite Librairie