Festival de ciné-concerts au Chenal les 13, 14 et 15 avril

En partenariat avec Le Poulailler

vendredi 13 avril 2018

Faisant face à l’archipel de Molène et l’île d’Ouessant, Le Chenal à Porspoder offre un dépaysement complet lorsque l’on y fait escale le temps d’un repas ou d’un verre. A la fois, restaurant, librairie consacrée au voyage, lieu d’expositions, de conférences et de concerts, c’est un concept original que l’on doit à cinq personnes qui ont uni leurs talents pour faire voyager nos sens.

Il y a tout d’abord Béatrice Cabon, la restauratrice, en charge de réveiller nos papilles grâce à une cuisine inventive et maison. Il y a aussi Serge Vincenti, le photographe-voyageur, et les deux éditeurs de la bande, Didier Labouche et Marc Wiltz, respectivement à la tête de Géorama et de Magellan, deux maisons tournées vers l’ailleurs et le voyage. Enfin, il y a Xavier Demerliac, le guitariste qui, avec son groupe L’Attirail, travaille, et c’est là toute son originalité, sur le rapport entre musique et image et notamment sur la mise en musique de films muets. En octobre dernier, nous avions pu, d’ailleurs, assister à un ciné-concert consacré au film (ou peut-être plutôt au docu-fiction) portant sur les Indiens de Colombie-Britannique d’Edward Curtis, In the land of the Head Hunters (1914). La musique créée pour l’occasion et jouée en live redonnait vie à ce film complètement oublié et a su nous emmener dans cet ailleurs lointain. C’est ce soir-là que l’on nous annonça la création prochaine d’un festival de ciné-concerts et nous y voilà !

Le week-end prochain (du vendredi 13 au dimanche 15 avril) se tiendra le festival tant attendu par les aficionados de ciné-concerts.

Trois projections gratuites sont prévues au Chenal

- Three bad men, western de John Ford (1926) et mis en musique par L’Attirail : vendredi à 21.30 ;

- Balkans et Bosphore, films d’archives des frères Manakis, les frères Lumières des Balkans. Musique créée par La Compagnie des amis de Fantômus : samedi à 19.00 ;

- Les Aventures du Prince Ahmed (1926), premier film d’animation de l’histoire du cinéma réalisé par Lotte Reiniger, accompagné musicalement par La Compagnie des amis de Fantômus : samedi à 22.00.

Deux autres séances pour jeune public (payantes : 5 euros pour les adultes et 3 euros pour les enfants) seront organisées dans la salle Henri Léon, à proximité du Chenal :

- Toimoinous, cinq courts-métrages pour jeune public (à partir de 3 ans), avec Pierre Payan et Eric Philippon à la musique ;

- Inuit pour petites chouettes, quatre courts-métrages de cinéma d’animation canadien, musique de Christofer Bjurström et interprétation de Catherine Le Flochmoan : dimanche à 15.30.

N’hésitez donc pas à réserver votre week-end et votre table au Chenal. Il y en aura pour tous et pour tous les goûts !

Pour plus de renseignements :
http://www.lechenal.fr
http://lattirail-groupe.com

Image : Three Bad Men, John Ford (1926).

Le Poulailler, c’est un journal qui souhaite apporter un regard neuf, personnel et humain. C’est aussi :

  • un panorama vivant sur l’offre culturelle qui fleurit à Brest et autour.
  • un témoin engagé du dynamisme du territoire
  • un lieu de mémoire des événements culturels qui auront marqué le public
  • un espace de réflexion

Le Poulailler, ce n’est donc pas :

  • une compilation de dossiers de presse
  • des copiés-collés de communiqués ou de notes d’intention
  • un organe de « com ».

le-poulailler.fr

Annonce La Petite Librairie