Musique

Ensemble Sillages

mardi 3 octobre 2017

Le Quartz • Brest

Ce programme tout en relief s’ouvre avec Metallics, une pièce vif-argent signée Yan Maresz qui sublime la brillance de la trompette. Place ensuite à deux œuvres majeures de Michaël Levinas : un concerto en forme d’étude acoustique de l’espace d’un piano, pensé comme une grotte qui recèle des trésors méconnus, puis l’étonnant Rires de Gilles, qui fera dire au compositeur « Une cymbale tombe, tourne sur elle-même dans une cage d’escalier. Elle s’esclaffe, c’est le rire en musique, dans l’esprit de la commedia dell’ arte ».

On retrouvera ensuite Georgia Spiropoulos, invitée pour la troisième fois par l’Ensemble Sillages, dans une œuvre kaléidoscope construite autour des tableaux et des dessins d’Eugen Gabritschevsky, biologiste et chercheur russe devenu peintre d’art brut après son internement en 1929. Musique, vidéo, scénographie : …Landscapes and monstrous things… creuse le sillon d’un univers marqué par la nature et l’étrangeté.

PROGRAMME
Yan Maresz (1966), Metallics - pour trompette et dispositif électronique
Michaël Levinas (1949), Concerto pour un piano espace N°2 -pour piano, flûte, trompette, cor, violoncelle, percussion et bandes magnétiques
Michaël Levinas (1949), Les Rires du Gilles - pour flûte de pan, clarinette, trompette, cor, percussion et bande magnétique
Georgia Spiropoulos (1965), …Landscapes and monstrous things… pour quatuor à cordes et piano, électronique et vidéo.