Musique

Downtone#4 : Stand High Patrol + Adrian Sherwood

+ Roots Atao + Eddy Larkin Label Night : Stepart + A-sim + Cabasa + Placid One

samedi 3 novembre 2018

La Carène • Brest

Dubadub & more

Pour cette quatrième édition à Brest même de la résidence de Stand High Patrol à la Carène, les dubadub muskateerz continuent de nous surprendre avec une programmation aussi riche que pointue. Côté Grande Carène la session soundsystem s’annonce historique avec la venue en Bretagne d’un grand nom du dub anglais : Adrian Sherwood !! Le producteur londonien qu’on a très rarement la chance de voir à l’Ouest viendra partager le soundsystem avec Stand High Patrol & Roots Atao.

Coté Club, ça va clubber sec avec la "Label night" Eddy Larkin ! Le jeune label fondé par Mac Gyver (opérateur de Stand High Patrol) sera donc à l’honneur. Depuis sa fondation il y a trois ans Eddy Larkin enchaine les sorties et défend sa propre vision hybride de la musique électronique contemporaine. Sur fond de bassmusic, au croisement des styles, Eddy Larkin met en valeur des producteurs qui jouent avec les influences club et les ambiances urbaines. Pour cette Quatrième édition de la DownTone le label présentera quelques-un de ses plus talentueux producteurs puisque Stepart, A-Sim, Cabasa et Placid One se relayeront derrière les platines. Bassmusic, sonorités acid, influences techno annoncées !!

Grande Carène

STAND HIGH PATROL

(Stand High Records)
Rootystep, Mac Gyver, Pupajim et Merry sont de retour à domicile. Les dubadub muskateerz, maîtres de cérémonie de la soirée, promettent une session chargée en dubplates et exclusivités.

ADRIAN SHERWOOD

(UK) (On-U Sound)
Producteur londonien emblématique, vétéran de la scène dub UK, Adrian Sherwood ne parvient pas à résumer l’ensemble de sa carrière sur une biographie de moins de quatre pages. Connu pour son travail en studio ou live auprès d’un bon nombre d’artistes (de Lee Scratch Perry à Horace Andy en passant par Prince Far I, Depeche Mode, Simply Red ou Asian Dub Fondation), respecté pour avoir fondé le légendaire label dub On-U Sound et cofondé plusieurs autres labels (Pressure Sound, Hit Run..), admiré pour ses techniques de mix personnelles et sa maîtrise des effets, il a démontré au fil des années une propension à repousser avec audace les barrières musicales. Les spécialistes du dub retiennent ses travaux aux côtés d’African Head Charge, Creation Rebel ou Dub Syndicate, et louent ses dernières sorties bassmusic et ses productions jungle. Mais il ne faut pas oublier qu’il a produit des artistes funk et rock, qu’il a joué un rôle majeur dans le rapprochement entre reggae, new wave et punk... Pour résumer disons donc qu’ Adrian Sherwood est un monument de la musique UK et à à peine soixante ans il a encore largement de quoi nous surprendre, à commencer par son set de deux heures sur soundsystem à Brest !
https://youtu.be/T1Pc5YckBq8

ROOTS ATAO

(Roots Atao prod)
Compagnon de route de Stand High Patrol avec qui il gère le soundsystem, Goldie Locks de Roots Atao compte de nombreuses pépites dans ses boxs. Collectionneur averti, chargé en dubplates, il démontre à chaque fois que l’occasion se présente qu’il a tous les arguments pour mener une danse.

Le CLUB

STEPART

(Eddy Larkin - Stand High records)
Après plusieurs sorties sur maxi avec notamment « Another Night » en 2013, le producteur parisien sortait un premier LP sur Stand High Records en janvier 2017. On lui connaissait des orientations dubstep, reggae digital, et dub mais depuis quelques mois (comme en témoigne la sortie récente de son EP The Curve sur Eddy Larkin) ses basses abyssales rencontrent des influences techno affirmées. À l’origine Stepart construisait les ponts entre reggae & bassmusic. Il passe aujourd’hui une nouvelle étape et installe sa musique au cœur du club !

CABASA

(Be) (Eddy Larkin – EclipseTribez)
Producteur belge basé à Londres, digne descendant d’un des activistes majeurs de la scène New Beat connu sous le nom de Lium, Cabasa inscrit sa musique dans la continuité de l’oeuvre paternelle. Ses influences jungle, electronica et techno se télescopent sur des productions aux rythmiques futuristes aussi dansantes qu’avant-gardistes. Cabasa cherche à surprendre, explore et remue les dancefloors !

PLACID ONE

(Be) (Eddy Larkin – Randsom Note)
Bassmusic, breakbeat, UK Garage, musique hybride, techno, tech-funk, rythmiques syncopées, breaks percussifs et mélodies graciles : voilà comment certains médias qualifient les dernières productions de Placid One. Le producteur belge fait petit à petit son entrée dans les bacs et séduit d’emblée par son exubérance et sa maîtrise du groove. Une chose est sure : on risque fortement d’entendre parler de lui dans les années à venir !

A-SIM

(Eddy Larkin – Raw Wax)
Producteur français prometteur, influencé par les grandes lignes tirées entre Détroit, Chicago, Londres et Bristol, A-Sim joue avec la puissance des machines et explore les textures sonores tout en s’appliquant à conserver le côté brut de la musique club. Ses productions affirment des influences acid, ne se cantonnent pas à un style précis et oscillent entre le côté sombre et le côté festif de la musique électronique. Savoureux, captivant et saisissant !

Annonce Grand Bain